Fabrique ton chauffage d’appoint !

Dans le DIY du jour, je te présente une petite astuce qui te sauvera du froid ! Je te propose de détourner des pots en terre cuite pour en faire un petit chauffage d’appoint. Alors, bien évidemment, ce chauffage ne remplacera pas ceux déjà présents chez toi, mais ça pourra t’aider à chauffer l’endroit où tu te trouves dans la maison. Par exemple, ça te dépannera sur la table du salon pendant que tu regardes Netflix #truestory ! Ce petit chauffage d’appoint peut également te permettre de retarder le moment où tu fais péter le chauffage à 25°C ! Tu en veux un ? Parfait, suis ces étapes… 

Pour réaliser ton chauffage d’appoint, tu auras besoin :

  • De deux pots (16 cm et 12 cm) en terre cuite
  • De deux soucoupes (20 cm et 10 cm) en terre cuite
  • De 6 écrous
  • De 6 rondelles
  • D’une tige filetée
  • D’une perceuse
  • D’une scie à métaux

Etape 1 : Percer

Pour commencer, prends la plus grande soucoupe et perce le milieu à l’aide d’une perceuse. Afin d’éviter que la terre cuite ne casse, vas-y progressivement. Perce avec une mèche plus fine et agrandit le trou au fur et à mesure en augmentant le diamètre de tes mèches jusqu’à ce que le trou corresponde au diamètre de la tige filetée (ici 10 mm).

La grande coupelle sera la base du chauffage d’appoint.

Etape 2 : Peindre

Ensuite, j’ai choisi de peindre les deux soucoupes en gris. Pour que leur aspect ne dénote pas avec les pots en terre cuite, j’ai choisi une peinture craie. Son rendu est ultra mat et se rapproche de la texture des pots.

Shopping : J’ai trouvé cette peinture craie chez Action et pour le prix (moins de 3€) elle fait vraiment le job ! Bonne couvrance, aspect mat, couleur douce… et elle sèche très vite !

Et voilà comment on obtient la base du chauffage d’appoint.

Etape 3 : Le montage

Premièrement, munis toi de la scie et coupe la tige filetée. Dans mon cas, j’ai coupé un morceau d’environ 30 cm, mais là encore tout dépends de la taille des pots que tu as choisis.

Maintenant, rien de plus simple ! Il suffit de passer la tige filetée dans le trou de la grande soucoupe et de la fixer, au-dessus et en dessous, à l’aide d’une rondelle et d’un écrou. Pour que le chauffage soit bien stable, tu peux t’aider d’une clé de serrage.

Une fois que la base est construite, installe le duo “écrou + rondelle” à environ 16 cm de la grande soucoupe. Par-dessus, dépose le plus petit pot et fixe-le également avec une rondelle et un écrou.

Pour finir, répète l’opération avec le plus gros pot en prenant soin de laisser un espace avec le plus petit afin que l’air puisse circuler. C’est en effet grâce à ce système de circulation d’air et de chaleur que le chauffage d’appoint pourra fonctionner.

Pour cacher l’écrou qui se trouve au sommet du chauffage, j’ai utilisé la petite soucoupe et je l’ai simplement déposé sur le dessus.

Etape 4 : Les bougies

Il ne reste plus qu’à mettre les bougies sur le socle du chauffage d’appoint. J’ai choisi des bougies chauffe-plat plus grosses que les classiques pour éviter de les changer trop souvent.

Attention : Pour des questions de sécurité, rien d’inflammable ne doit se trouver autour du chauffage d’appoint lorsqu’il est allumé. Les pots en terre cuite peuvent atteindre 30°C, donc fais attention à tes mains.

Ton chauffage d’appoint est terminé !

Mon avis ? Je trouve que sa réalisation est très simple et vraiment peu coûteuse, j’en ai eu pour maxi 10€ de matériel.  En ce qui concerne le fonctionnement, comme je l’ai dit au début de l’article, il ne remplace pas les chauffages de la maison, mais il est pratique et efficace quand on se trouve à proximité.

J’ESPÈRE QUE TU AS APPRÉCIÉ CE NOUVEAU DIY  !

N’hésites pas à me donner ton avis dans les commentaires car c’est toujours un plaisir de lire ton point de vue, tes conseils et ton expérience. Par ailleurs, si tu as la moindre question ou avis à me communiquer, n’hésites pas à me contacter sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram ou Pinterest) ou via le formulaire de contact.

Tu as aimé ce DIY ? Garde le bien au chaud en l’épinglant sur Pinterest:

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?